Accueil

Documents
Article
Diapositives


JRES 2011

Du bon usage de la virtualisation de serveurs

Auteur : Pascal MOURET
124 : Du bon usage de la virtualisation de serveurs
La virtualisation de serveurs apporte une souplesse indéniable, qui ouvre de nouvelles perspectives. Mais elle est toutefois à manipuler avec précaution.

En effet, que faut-il virtualiser ? Jusqu'où peut-on virtualiser les serveurs / services ? Jusqu'à quel niveau de séparation / regroupement des services doit-on aller ?
Et inévitablement, la virtualisation entrainant la multiplication des serveurs, certes plus spécialisés donc plus faciles à gérer individuellement, comment administrer plus efficacement l'ensemble ?

Après une brève introduction rappelant les différentes techniques de virtualisation et leurs atouts respectifs, la présentation s'articule en deux parties principales :
1) Que virtualiser ? Et comment le virtualiser ? A la lumière des différentes exigences liées à l'exploitation des serveurs (sécurité, souplesse d'administration, richesse fonctionnelle, ...), nous explorerons un certain nombre de pistes de réflexion.
2) Comment gérer efficacement plusieurs dizaines de serveurs ? Dans cette partie, plus technique, nous nous intéresserons aux outils d'administration centralisée et tout particulièrement à Puppet. Nous exposerons ainsi, au travers de Puppet, le principe et l'utilisation de ces outils. Puis nous montrerons en détail comment monter un serveur Puppet et comment appliquer et maintenir à jour (et en cohérence) la configuration d'un grand nombre de machines.

Puis, nous terminerons ce retour d'expérience par quelques questions / problématiques induites (supervision, dimensionnement des serveurs physiques, séparation puissance de calcul - stockage, ...).

Documents

Article

108,2ko